Création Publicitaire - Playmobil

Semaine Rush : Création Publicitaire

Brief : Remettre la communication de Playmobil au goût du jour.
Proposer une évolution du logo et de sa baseline pour un aspect plus 2020.
Proposer 2 campagnes distinctes avec 3 visuels pour chaque campagne. Décliner ces deux campagnes dans différents format print et proposer deux campagnes de pub TV.

Pour ce projet nous étions 3 web market et 4 web designer.

Playmobil :

La marque Playmobil à été crée en 1974 par l’Allemand Horst Brandstätter. Elle est aujourd’hui présente dans plus de 30 pays. En 2017, elle recense plus de 4,600 figurines différentes. De plus elle comptabilise plus de +4,000 salariés pour un chiffre d’affaire mondial de 748 millions € en 2018. Il est notable que 40% des utilisateurs de la marque sont des petites filles. Enfin Playmobil dispose d’une large gamme de produits en passant par différents univers historiques jusqu’aux univers  contemporains. Cette année la marque fête ses 45 ans d’existence.

Famille avec enfants

Branding :

Il nous a été demandé dans un premier temps de proposer une évolution du logo. Concernant celui-ci nous l’avons fait évoluer pour qu’il devienne plus au goût du jour. 

À l’origine, la tête du logo Playmobil suivait des styles graphiques désuets et les courbes et les pointes peuvent-être vue comme agressive, de plus il prend de la place et prend l’attention par rapport au nom bien que la tête soit iconique, le logo playmobile est assez reconnaissable par lui-même.

Le design du logo pour sa part a évolué de sorte à ce que sa base soit plate et le nom comme posé sur son interligne suit des tendances design et reflète une entreprise forte aux fondations solides. Le copyright est sorti du logo et réaligné afin de rééquilibrer l’ensemble et suivre les normes. Le haut garde ses angles arrondis et doux pour garder la tendresse de l’enfant et un style joueur /amusant

L’ancienne baseline a accompagnée la marque pendant des années et est aujourd’hui facilement reconnaissable par les consommateurs. C’est pourquoi nous avons décidé de suivre le même principe que celui du logo. L’objectif étant de garder une baseline chantante avec les mêmes phonétiques et le même rythme afin que le client ne soit pas déboussolé et puisse toujours se rattacher à l’ancienne baseline en entendant la nouvelle. Nous avons modifié la baseline pour inclure le client dans celle-ci en le vouvoyant avec le mot « votre ».

"Playmobil, en avant les histoires "

"Playmobil, acteur de votre histoire "

Campagne n°1 : imagination

Pour cette première campagne nous sommes partis sur un objectif de notoriété et d’image de marque. Nous ciblons les enfants, idéalement de 4 à 10 ans. Les enfants ne disposent pas de pouvoir d’achat mais peuvent influencer leurs parents à acheter ce qu’ils désirent surtout durant des périodes comme la fin d’année civile.

Problématique : Comment remettre la communication au goût du jour pour plaire à une audience plus jeune ?

Solution stratégiquePour répondre à la problématique nous avons décidé d’axer notre première proposition de campagne sur l’ imagination . C’est à dire faire passer aux travers de nos visuels l’univers de l’enfant. Celui-ci aura tendance à mélanger tous ses jouets et ainsi tous les univers respectifs desquels ils sont issus, par exemple les chevaliers avec les astronautes. Quand un enfant joue avec des Playmobil c’est pour lui un moment de créativité, un moment où il s’invente des histoires. Nous avons donc pris la décision de présenter des Playmobil issus de n’importe quel univers sur nos visuels afin de laisser place à l’imagination des plus jeunes.

Campagne n°2 : Nostalgie

Pour cette deuxième campagne nous avons un double objectif, notoriété et venteNous ciblons les parents et les jeunes adultes, qui contrairement à la cible enfant dispose d’un pouvoir d’achat c’est pourquoi nous avons un deuxième objectif de vente.

Problématique : Remettre la publicité playmobil au goût du jour

Solution stratégique : Pour la deuxième campagne, nous avons décidé de jouer sur la nostalgie des anciens consommateurs, qui aujourd’hui sont plus âgés d’où le terme « jeunes adultes ».

Campagnes de pub tv :